Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
And Linux For All

Chiffrer une clé USB facilement avec Ubuntu 10.04

12 Mai 2010 , Rédigé par Emmanuel PIEUX Publié dans #HOWTO

Si vous avez besoin de stocker des données confidentielles sur votre clé USB, pensez à la chiffrer !

 

Jusque là, ce n'était pas toujours facile de faire cela, du moins sans passer par la ligne de commande.

Il existe maintenant un moyen très simple et graphique avec Ubuntu: l'Utilitaire de disque.

 

Voici quelques écrans qui montre le processus.

 

Une fois l'utilitaire lancé (dans Système), sélectionnez votre clé dans la liste à gauche (ici JetFlash) et formatez-là si ce n'est pas encore fait en cliquant sur "Formater le disque".

Cliquez ensuite sur "Créer une partition":

JetFlash TS8GJF2A (JetFlash TS8GJF2A) [-dev-sdd] — Utilit

 

Choisissez la taille que vous voulez utiliser pour votre partition chiffrée (ici, toute la clé), donnez-lui un nom et n'oubliez pas de cochez la case "Chiffrer le périphérique correspondant". Cliquez sur "Créer" pour lancer l'opération:

Creer-une-partition-sur-JetFlash-TS8GJF2A_002.png

 

Tapez un mot de passe suffisamment complexe pour protégrer efficacement votre clé et cliquez sur "Créer":

Saisissez-la-phrase-de-passe_003.png

 

Vous devez obtenir deux volumes. Ne vous inquiétez pas, c'est normal ! Le volume que vous utiliserez pour stocker vos données sera bien chiffré et vous n'aurez pas à choisir lequel utiliser...

JetFlash-005-copie-1.png

 

Dèsormais, à chaque fois que vous brancherez votre clé USB sur votre ordinateur, il vous demandera quel est le mot de passe utilisé pour déverouiller votre clé (sauf si vous cochez la case "Se souvenir pour toujours", ce que je vous conseille pas):

Fenetre-sans-titre_006.png

 

Attention: le type de chiffrement employé (Luks) et surtout le type de partition que vous avez décidé de crée peut rendre votre clé illisible sur un système d'exploitation qui n'est pas basé sur Linux. Par contre, elle sera utilisable sur n'importe quelle distribution Linux actuelle.

Lire la suite

Simplifiez-vous le bureau avec Ubuntu netbook remix

10 Mai 2010 , Rédigé par Emmanuel PIEUX Publié dans #Brèves

J'ai découvert il y a peu un nouveau style de bureau pour Ubuntu: Netbook remix. Derrière ce bureau se cache Gnome,  dans une version adaptée aux petites résolutions de nos netbook préférés.

 

Mais pourquoi ne pas l'utiliser sur un écran plus grand ?

 

Mon PC est un HP EliteBook 2530p. Il est doté d'un écran 12 pouces (1280x800 pixels), 16/10ème.

Il est donc un peu plus grand que les traditionnels 10 pouces des netbooks, mais son format est sensiblement identique, avec une résolution légèrement supérieure.

 

Quel était mon problème de départ ?

Eh bien, tout simplement le format et la résolution de l'écran.

Le format 16/10, c'est bien, mais la résolution est tout en longueur, ce qui oblige à ne pas mettre de barre inutile en haut et en bas de l'écran, mais plutôt à gauche ou à droite, pour gagner quelques précieux pixels en hauteur...

 

Pourquoi Ubuntu Netbook Remix ?

Pour la simple et bonne raison que ça reste une distribution basée sur Gnome, et qu'il n'y a pas de limitation dans les programmes installables et utilisables, ni dans les capacités du système.

Bref, c'est juste un agencement particulier du bureau, fait pour les petits écrans.

 

Quelle version utiliser ?

Comme dit plus haut, je ne voulais pas me limiter en quoi que ce soit en utilisant ce système.

Il existe en fait une version spécifique d'Ubuntu Netbook Remix, mais elle est en 32 bits seulement (j'utilise une version 64 bits depuis longtemps maintenant), et on ne peut trouver de version "Alternate", qui permet de chiffrer facilement la totalité de son disque dur.

J'ai donc opté pour une version Ubuntu 10.04LTS Alternate 64bits, auquel j'ai simplement ajouté les packages Netbook remix.

Il suffit de choisir le bon environnement au démarrage de la machine, et le tour est joué. Et si on se lasse, on peut toujours revenir à Gnome de la même façon.

 

Quelques captures d'écran pour finir...

Accès aux applications favorites:

Espace de travail 1 007

 

Accès aux fichiers et lecteurs du système:

Espace-de-travail-1_009.png

 

Le paramétrage du système n'est pas en reste:

Espace-de-travail-1_010.png

 

Et compiz fonctionne parfaitement:

Capture-copie-2.png

Lire la suite

KDE, OpenOffice et lecteurs réseaux: pas encore ça!

6 Mai 2010 , Rédigé par Emmanuel PIEUX Publié dans #Brèves

Je viens de tester OpenSuSE 11.3M6 KDE (la prochaine version, sortie prévue en juillet).

 

C'est beau, rapide, puissant.

 

Super me direz-vous ? Eh bien non. Il reste une chose affligeante, qui m'empêche d'utiliser KDE au quotidien au boulot.

Cette chose simple et triviale, c'est l'ouverture d'un fichier de type Excel ou Word, localisé sur un lecteur réseau, avec OpenOffice.

 

Je m'explique:

je créé dans Dolphin un raccourci vers un lecteur réseau existant (le répertoire de travail de mon service). Il me demande mon login, mon mot de passe, et jusque là tout se passe bien. Je vois bien les répertoires et documents du lecteur. J'ai bien mon raccourci dans Dolphin.

Lorsque je clique (ou double-clique) sur un document xls ou doc, le logo d'OpenOffice apparait sur mon écran. Je crie victoire ? Eh bien non! Car c'est tout ce que j'aurai... Le document ne s'ouvre pas.

 

OpenOffice refuse d'ouvrir des documents qui ne sont pas sur un lecteur rattaché à un répertoire sur ma machine. Or, un raccourci de ce type n'est pas rattaché à un répertoire sous KDE (c'est un chemin du style smb://). Du coup, KDE sait bien qu'il faut lancer OpenOffice, mais ce dernier refuse d'ouvrir le document.

 

Le seul contournement possible est de créer un lien de mon lecteur réseau vers un répertoire sur ma machine, avec une commande de type smbmount, et de caser ce montage dans mon fichier fstab pour être sûr qu'il l'ouvre à chaque ouverture de session. Pas le pied tout ça.

 

Si je compare à Gnome maintenant. Il suffit de créer un raccourci vers mon lecteur réseau dans Nautilus, et je peux ouvrir n'importe quel fichier OpenOffice via ce raccourci. Plus simple non ? Et sans paramétrage supplémentaire...

 

Je ne comprend pas que ce problème ne soit pas encore corrigé. Mais peut-être faudrait-il d'abord savoir si c'est un problème lié à KDE ou à OpenOffice ?

 

En attendant, tant pis pour KDE; vive Gnome !

 

UPDATE UPDATE UPDATE UPDATE UPDATE UPDATE UPDATE UPDATE UPDATE UPDATE UPDATE

 

Une nouvell distribution va permettre un accès facile aux lecteurs réseaux sous KDE: la prochaine KUbuntu (Maverick Meerkat pour les intimes). J'ai pu tester la version alpha2, et l'accès aux documents Office via les raccourcis réseaux dans Dophin fonctionne parfaitement.

 

J'imagine que c'est un portage du travail de Linux Mint 9 KDE, seule distribution stable à ce jour à permettre cela.

Lire la suite