Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
And Linux For All

Mageia 2: premier bilan après 1 mois d'utilisation

12 Avril 2012 , Rédigé par Emmanuel PIEUX Publié dans #Distributions

Cela fait presqu'un mois que j'utilise Mageia 2 tous les jours sur mon PC de travail (oui, je sais, c'est fortement déconseillé tant qu'il n'est pas sorti en version définitive).

 

Voici ce que j'utilise tous les jours (ou presque):

- Virtualbox pour faire tourner Windows 7 (bouuuuhhh)

- Libreoffice pour mes documents texte, calculs et présentation

- KeepassX pour conserver et automatiquement taper mes mots de passe

- Remmina pour accéder à des serveurs Windows en RDP

- Firefox bien sûr, avec Adblock, Flash player et Java

- Dolphin pour ma gestion quotidienne des fichiers

- Grsync pour sauvegarder mes fichiers sur disque dur externe chiffré au moins une fois par semaine

- Clementine pour écouter de la musique (je n'arrive pas à me faire à Amarok)

- Les activités de KDE, indispensable pour bien segmenter ses bureaux par types d'utilisation

- L'outil de capture d'écran de KDE, un des meilleurs que je connaisse, enfin, un des plus simples et pratiques à utiliser

- Gwenview pour gérer mes photos et captures d'écran

- Fonctionnalité de double écran, un pour Linux, l'autre pour l'OS guest de Virtualbox.

 

Alors, que dire de cette prochaine version de Mageia ?

 

Eh bien, ça va être dur d'en dire du mal, alors je vais commencer par ce qui ne va pas très bien (pour l'instant, je vous rappelle que c'est une beta).

Le seul truc qui "marchouille", c'est le gestionnaire de réseaux. Dès que j'utilise les profils, indispensables pour moi car je dois jongler entre différents réseaux, filaires ou wifi), ça merdouille. En général, je me retrouve sans connexion, et je dois redémarrer ma machine pour en retrouver un. Du coup, en attendant les corrections - qui sont peut-être déjà là, je n'ai pas testé à nouveau depuis un moment - j'utilise KNetwork manager, qui fonctionne nickel.

 

Passons aux bons côtés maintenant.

D'abord, le truc le plus incroyable, c'est la réactivité de l'ensemble. Je n'ai pas peur de dire que je n'ai encore jamais vu une distribution sous KDE aussi réactive et agréable à utiliser, même en condition de stress. Même avec Windows 7 qui tourne dans son Giga et demi de RAM sur deux coeurs de mon processeur, je ne constate pas de ralentissement sous Linux. Les applis démarrent au quart de tour, sont réactives, et je peux en lancer un paquet avant que je commence à sentir les limites. La grande claque, c'est quand j'utilise la fonction de visualisation de toutes les fenêtres ouvertes sur un écran. L'effet est d'une telle vitesse que ça me fait presque peur... Je n'avais pas vu ça depuis... Je n'ai jamais vu ça d'ailleurs.

 

Bon ok, il est temps de parler de ma machine. C'est un Core i5 de chez Intel, avec une carte intégrée Intel HD. C'est du Sandy bridge. Pas une bête de course graphique en tout cas.

 

Apparemment donc, des optimisations ont bien eu lieu sur KDE (ici en 4.8.2), mais peut-être aussi dans le noyau Linux 3.3. Bref, je ne sais pas trop où, mais il y a dû en avoir, parce que je n'ai pas ressenti un tel confort avec cette machine, qui a pourtant déjà hébergé plein d'autres distribs.

 

Parlons un peu stabilité maintenant. Ou plutôt n'en parlons pas, car il n'y a rien à dire. Pour une beta, c'est super stable. Je n'ai pas constaté le moindre plantage depuis des lustres, et pourtant je ne le ménage pas: pleins d'applis gourmandes en même temps, mises en veilles plusieurs fois dans la journée, pas d'arrêt ou de redémarrage sauf pour les mises à jour qui le nécessitent.

 

Au niveau de l'offre logicielle, c'est du tout neuf, avec les dernières versions des logiciels précités.

 

Dernier point, la dernière mise à jour graphique est plutôt sympa, avec notamment un papier peint très cool. Allez, je vous fais une capture vite fait (cliquez dessus pour la taille réelle):

Mageia-2-2.png 

Une petite conclusion ?

Allez, ça mange pas de pain.

Pour moi, c'est LA bonne surprise de l'année. Rapide, stable, complète, cette distribution a un potentiel énorme. Même si elle est basée sur des sources reconnues (Mandriva), elle n'en est qu'à sa deuxième version. C'est d'autant plus remarquable.

 

J'en reviens finalement à mon article précédent: si vous voulez utiliser KDE, installez Magiea, vous ne le regretterez pas ! Bien sûr attendez quand même la sortie de la version définitive, ça évitera les bugs que je n'ai pas pu constater...

Euh, si j'osais... Allez, j'ose: Cocorico !

Lire la suite