Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
And Linux For All

Faire de l'effet à XFCE avec KWin

6 Avril 2014 , Rédigé par Emmanuel PIEUX Publié dans #Linux, #XFCE, #KDE

XFCE est un environnement de bureau très populaire. Les utilisateurs l'apprécient avant tout pour sa légèreté, qui n'enlève rien à ses fonctionnalités.

Cependant, cette légèreté a un prix. XFCE ne dispose pas d'effet graphique digne des environnements de bureau plus gourmands en ressources (Gnome, KDE ou Cinnamon).

Un de ces effets en particulier est pour moi indispensable : la présentation des fenêtres. Je suis sans cesse en train de pousser le curseur de ma souris dans le coin supérieur gauche de mon écran, pour présenter en miniature les fenêtres de tous les programmes ouverts sur mon ordinateur à un instant T. Je passe beaucoup plus facilement d'une application à une autre en utilisant cette fonctionnalité qu'en cliquant dans la barre des tâches par exemple. Question d'habitude certes, mais mon propos est ici de souligner le fait que certains effets graphiques des bureaux modernes ne sont pas que des gadgets, et peuvent se rendre indispensables à certains d'entre nous, en plus de rendre le bureau plus agréable à regarder, bien entendu.

Faire de l'effet à XFCE avec KWin

L'idée que je cherche sans cesse à atteindre est de mélanger la légèreté d'un environnement comme XFCE aux fonctionnalités évoluées de KDE ou Gnome. Un seul environnement tiens la route pour cela à mes yeux : Pantheon. Développé entièrement pour une seule distribution, Elementary OS, que je recommande chaudement à tout utilisateur, il a l'inconvénient de ne tourner correctement qu'avec cet OS. Et j'attends avec impatience la prochaine version, qui sera basée sur Ubuntu 14.04, la version actuelle étant un peu à la ramasse puisque basée sur Ubuntu 12.04.

Bref, comment faire pour marier légèreté et effets graphiques ? En fait, j'ai découvert par hasard que c'est beaucoup plus facile que je le pensais initialement. Mes recherches précédentes m'avaient fait échouer lamentablement sur les plages maléfiques du mélange XFCE + Compiz. Il y a plus simple : XFCE + Kwin. Je réponds tout de suite aux remarques – légitimes – qui montreront que XFCE avec Kwin sera forcément moins léger que XFCE tout court. Certes, c'est une évidence. Mais ça sera toujours moins lourd que KDE tout seul ou Gnome tout seul.

Kwin est le gestionnaire de fenêtres de KDE. Il fait généralement partie d'un paquet plus important, KDE-Workspace.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut un environnement XFCE à jour et installé sur n'importe quelle distribution Linux récente (je ne peux assurer que ce qui va suivre fonctionne avec d'anciennes versions). Pour ma part, c'est Manjaro 0.8.9, avec XFCE 4.11, le tout mis à jour quelques heures auparavant.

Autre prérequis, disposer d'une carte graphique pas forcémement super-performante en 3D, mais qui en dispose au moins des primitives (une Intel intégrée à la carte mère fera l'affaire). Si votre ordinateur ne fait pas de 3D, ça risque de ramer sec, alors gardez XFCE de base, c'est plus prudent.

Il faut donc installer le paquet contenant le gestionnaire de fenêtre Kwin. Sous Arch Linux – et donc Manjaro – c'est le paquet kdebase-workspace. Sous Xubuntu, le paquet s'appelle kde-workspace. Utilisez votre gestionnaire de logiciels préféré pour trouver le bon suivant votre distribution. Quelques dépendances sont installées avec, ce qui représente quelque dizaines de mégaoctets à télécharger.

Une fois les logiciels installés, vous pouvez testez la fiabilité du procédé en tapant :

kwin --replace &

L'écran doit clignoter un chouia, puis les fenêtres doivent prendre la décoration de base de KDE, avec les boutons ronds classiques de cet environnement, et des ombres bleues doivent apparaître autour des fenêtres. Un nouveau panneau de configuration Configuration du système de KDE doit avoir fait son apparition dans les programmes. C'est le panneau traditionnel de KDE, qui vous permettra de modifier les paramètres utiles comme les effets graphiques ou le placement des boutons et du titre de fenêtre. Notez qu'il ne remplace pas celui de XFCE mais en devient un complément pour tout ce qui touche à la gestion des fenêtres.

Si tout se passe bien, en déplaçant le curseur de la souris en haut à gauche de l'écran, vous devez lancer l'effet présentation des fenêtres, pour peu que deux d'entre elles soient ouvertes sur votre bureau. Si l'effet se lance sans ralentissement et sans bug, c'est que vous pouvez pérenniser le mariage, en créant une tâche qui se lance à chaque démarrage de votre bureau.

Pour cela, lancer le panneau de configuration de XFCE et cliquer sur l'icône Session et démarrage dans la rubrique Système.

Faire de l'effet à XFCE avec KWin

Dans l'onglet Démarrage automatique d'application, cliquez sur le bouton Ajouter et tapez ce qui suit :

Faire de l'effet à XFCE avec KWin

Une fois ceci fait, déconnectez-vous de votre session et reconnectez-vous. Kwin doit tourner dès que vous êtes connecté. Si ce n'est pas le cas, vérifiez ce que vous avez tapé précédemment.

L'avantage de cette technique, c'est que vous pouvez faire marche arrière à tout moment en supprimant ou désactivant le lancement du programme au démarrage. Vous reviendrez alors au gestionnaire de fenêtres classique de XFCE.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

jibel 21/08/2014 21:13

Bonsoir,
Par hasard, toujours lui, je suis tombé sur ce petit tuto de kwin/xfce...J'ai deja installé kwin avec xubuntu 14.04, mais j'ai un soucis avec certains parametres kwin/kde , je n'arrive pas a faire fonctionner le cube malgré les reglages ou honnêtement je m'y perds un peu, notamment pour l'utilisation des combinaisons de touches , genre ctrl+F8 ou F9 etc pour que ce cube reponde a l'utilisation...J'ai pourtant effectué les reglages dans kwin/kde , mais ça ne marche pas bien. pour le reste les fenetre deformante,glissée,explosée , dessus,dessous, pas de PB , je coince pour le cube
merci de me faire savoir , si possible, quelles sont les bonnes combinaisons pour faire se bouger le cube ou la sphere , merci cordialement , Jean-Baptiste