Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
And Linux For All

PCLinuxOS: la distribution parfaite ?

5 Mai 2007 , Rédigé par Emmanuel PIEUX Publié dans #Distributions

Introduction.

PCLinuxOS est clairement LA petite distribution Linux qui monte en ce moment. Il suffit de jeter un coup d'oeil à ce site pour s'en rendre compte: distrowatch.com/
Il y a quelques mois seulement, elle figurait dans les bas fonds du classement; elle est aujourd'hui tout simplement troisième. Pourquoi un tel engouement ? Voici quelques éléments de réponse.


La machine de test.

J'utilise mon ordinateur tous les jours, au travail et à la maison. Fourni par mon entreprise, il s'agit d'un ordinateur portable Lenovo z61m. Ses caractéristiques techniques sont les suivantes:
- Processeur Intel Core Duo T2300 à 1,66Ghz
- RAM 1Go
- Carte graphique ATI Radeon mobility X1400
- Ecran 16:10 1680x1050 pixels
- Disque dur 80Go
- Carte réseau Broadcom Gigabit
- Carte Wifi Atheros AR5212 802.11abg
- Carte Bluetooth Broadcom BCM2045B

Plutôt confortable non ?
Le plus bluffant sur cet ordinateur, c'est son écran. Il est d'une qualité rare. La contrepartie, c'est que l'autonomie de l'engin ne dépasse pas 1h30... Mais ce n'est pas un ultra portable. Sa cible est plus dans le remplacement d'un ordinateur de bureau.


Les fonctionnalités recherchées.

En entreprise:
- création/manipulation de documents texte, tableur, présentation, planning, pdf.
- accès à internet
- multimédia
- messagerie, forums
- accès à des réseaux Unix/Linux et Windows (partages, imprimantes)
- intervention à distance sur des serveurs Linux et Windows
- maquetage de solutions, essais de logiciels (virtualisation)
- accès à des outils de sécurité informatique

A la maison:
- messagerie perso
- newsgroups/forums
- multimédia perso
- accès à internet


L'installation.

PCLinuxOS 2007 est une distribution qui prend la forme d'un livecd. Vous insérez le cd dans votre lecteur, bootez dessus, et vous vous retrouvez avec une environnement graphique KDE au design plutôt sympa, modifié par les concepteurs.

Une remarque sur le démarrage sur le livecd: la carte graphique ATI n'est pas du tout reconnue (pas testée non plus ?) par le processus de boot. Vous vous retrouvez donc en 1024x768 avec driver VESA. Ca pourrait être gênant si vous décidez de travailler directement avec le livdcd. Mon choix est d'installer cette distrib, donc, on verra après l'installation.

Une fois que vous avez cliqué sur le bouton d'installation, répondu aux quelques questions classiques du style partitionnement du disque, utilisateur, langue, fuseau horaire, etc; vous pouvez boire un café tranquille pendant que l'assistant se charge de l'installation proprement dite. Mais ne partez pas trop loin, en 15-20 minutes, c'est fait.

Une fois ceci fait, rebootez gentiment, inspirez profondément, et patientez pendant le processus de boot. Cette fois, pas le temps de boire un café, c'est ultra rapide (du moins pour les standards actuels). Moins d'une minute et vous pouvez travailler. Il reste du boulot bien sûr, mais à partir de là, tout peut se faire via des menus graphiques très bien fait. On y va.


Le paramétrage de base.

Commençons par l'écran, ce sera plus confortable par la suite. Lancez l'Administration Center. Mot de passe root, et c'est parti.

Tout se passe dans la section "Hardware". D'abord choisir un écran dans "Configure your monitor". Perso, j'ai pris un LCD standard 1680x1050 (standard, vraiment ?!). On relance l'interface.
Un petit coup dans Synaptic, pour installer les drivers ATI Radeon propriétaires, et on revient ensuite dans la rubrique "Hardware". On choisit "Set up the Graphical Server". On passe sur une carte ATI Radeon (fglrx), une résolution à 1680x1050 en 24 bits, et surtout, on désactive l'option Composite dans les Options. On redémarre le serveur X. L'écran, est superbe, tout simplement.

Mais ce n'est pas suffisant. Un petit coup de bureau en 3D serait sympa. On y va.

Toujours dans la section "Hardware", un clic sur "Configure 3D Desktop effects" nous mène au but. On utilisera ici XGL et Beryl. Le premier est indispensable avec cette carte vidéo, le deuxième est plus sympa (je trouve) que compiz. Là, on s'approche du but. Un petit coup de beryl-manager pour ajuster les paramètres. On choisit ensuite son thème Emerald (décoration des fenêtres), et le tour est joué. Un beau bureau avec des effets 3D à faire palir de jalousie un OS connu qui est sorti en début d'année. Le tout dans 200Mo de RAM, qui dit mieux ?

Une petite chose en plus à faire pour se sentir à l'aise: installer l'environnement français... Un petit coup de Synaptic pour installer des applis; on recherche le mot "french" et on sélectionne les packages qui nous intéressent, pour franciser KDE, Open Office, Firefox, thunderbird. Après l'installation, un petit tour dans l'administration center, rubrique System, icône des langues et paramètres régionaux, et hop, le tour est joué. Simple non ?

Là, notre système commence à avoir un belle allure. Passons aux logiciels, pour voir ce que nous pouvons faire par défaut...


Les logiciels installés par défaut.

Revenons à nos besoins fonctionnels évoqués plus haut.

Pour faire simple, sachez qu'il existe une application au minimum pour chaque fonctionnalité.
Par exemple: Open Office pour les divers textes, tableaux et autres présentations utilisés tous les jours en entreprise; Firefox pour surfer sur le web, avec les plugins principaux pour lire à peut près tout les formats de documents à lire sur la toile; Kaffeine pour visionner des videos; amaroK pour écouter de la musique; K3B pour graver des CD et des DVD; Samba pour accéder à des lecteurs Windows; et bien plus encore.


Les applis supplémentaires.

Bien entendu, tout ceci n'est pas figé et quelques applications bien utiles peuvent être installées ultérieurement par le logiciel de gestion des pakages Synaptic.
Pour ma part, j'ai installé les outils nmap, wireshark, kbackup, vlc, thunderbird, VMWare server, wine.

Il va sans dire que tout ces outils fonctionnent à merveille, et que l'installation de VMWare server est un véritable bonheur, ce qui n'est pas forcément le cas sur plusieurs autres distributions Linux.

Bien. Jusque là, cette distrib ressemble tout de même à pas mal d'autres, non ? N'y-a-t-il pas un petit plus (mis à part le fait que tout ce que nous avons fait jusqu'à présent l'a été très simplement) ?


Le gros plus de la distri.

Le plus bluffant: l'administrative center.

Dans cet outils sont rassemblés tout ce qu'il vous faut pour administrer au mieux votre ordinateur. Cela va du contrôle du processus de boot à la sécurité du système, en passant par la configuration des réseaux, du matériel, des connexions à des systèmes distant, des backups, bref, une belle panoplie d'outils graphiques. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez là dedans, c'est que vous êtes exigeant...

A ce propos, je donnerais une mention particulière pour la partie "Security", beaucoup plus étoffées que dans bien d'autres distribs.
La partie Firewall est sympa, simple et efficace. Plus intéressant, la partie qui gère les permissions sur les fichiers et les répertoires. Tout bonnement indispensable. Encore plus fort, la gestion du niveau de sécurité et audits du système. Là, c'est génial. Vous pouvez surveillez votre système très finement, aussi bien au niveau du réseau que des accès à certains fichiers critiques, et le tout en faisant des checks périoques, qui vous pondent un rapport très complet sur ce qui s'est passé sur votre ordinateur. Là, c'est du pur bonheur.
Bon d'accord, c'est un peu pour les connaisseurs, mais c'est sympa de l'avoir intégré par défaut.


Les petits plus.

Tout d'abord le look. Très sympa, que ce soit les icônes, les couleurs, l'écran de démarrage ou le fond d'écran, tout est homogène. On sent que du boulot a été fait de ce côté.

Les logiciels installés ne datent pas. Open Office par exemple est en version 2.2, Firefox est en 2.0.0.3. Le noyau est en 2.6.18.5, ce qui n'est pas la version la plus récente, mais je n'ai pas encore eu de problème de non détection de périphérique par exemple, signe d'un noyau un peu dépassé.


Le petit moins.

La gestion de l'hibernation sur mon portable. Je pense que la faute incombe à mon gestionnaire d'écran (XGL) et ma carte graphique. J'espère beaucoup de la version OpenSource des drivers ATI. AMD vien de faire un communiqué dans ce sens. Avec un peu de chance, je pourrai alors basculer mon gestionnaire vers AIGLX, qui semble mieux supporter les mises en veille et les hibernations. A suivre donc.


Conclusion.

Que vous soyez débutant ou expert Linux, cette distrib vaux au moins le coup d'être testée. Jusqu'à ce que je la découvre et l'installe sur mon poste, je changeais quasiment tous les mois de distribution (OpenSuSE, Ubuntu, SimplyMepis, Debian, Linspire, etc). Chaque nouvelle version de ces ditribs étaient l'occasion pour moi d'assouvir ma quête de la distrib la plus complète possible. A chaque fois un détail me faisait en installer une autre.
Aujourd'hui, ça fait trois mois que je roule sous PCLinuxOS, avec un bonheur toujours inégalé.
Le slogan de PCLinuxOS est "Radicaly Simple". Tout est là.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe 06/08/2007 00:40

Très bel article !